Ressources intérieures

Bien souvent, il peut être plus simple pour une entreprise de trouver des ressources à l’interne qu’à l’externe. Pour valider ce choix, la solution s’appelle « Assessment ». Les personnes pressenties passent une batteries de tests pour révéler leur potentiel et leurs capacités à assumer des responsabilités plus importantes au sein de l’entreprise. Scan est l’un des leaders romands dans cette discipline. L’accroche aurait dû être « Révéler les talents ». Mais bon…

Qui a fait quoi ?

Client : Steeve Emmenegger, Julie Knezevic, Scan.

Agence : Caroline Barbier-Mueller, Alternative.

Conception-rédaction : Jacques Andlauer, Headline & Bodycopy.

AD : Remo Zottarelli, Alternative.

Ressources humaines

Consultant RH réputé, Steeve Emmenegger développe une idée juste et simple. Il est souvent plus facile de gagner des clients que de recruter de vrais talents. Pour attirer ces derniers, la capacité de l’entreprise à susciter l’adhésion sur des valeurs et des projets compte autant, voire même plus que les avantages matériels proposés. Cette campagne s’adresse au PME romandes.

Qui a fait quoi ?

Client : Steeve Emmenegger, ECC.

Agence: Caroline Barbier-Mueller, Alternative.

Conception rédaction: Jacques Andlauer, Headline&Bodycopy.

AD: Remo Zottarelli, Alternative.

Du mésusage des couverts

Trop de couverts disparaissent des cantines de l’Unil. L’humour est la voie choisie pour faire comprendre aux utilisateurs que rendre leurs couverts à la fin des repas est aussi un élément du savoir-vivre ensemble.

Qui a fait quoi ?

Client: Unil Unicom, Philippe Gagnebin

Conception-rédaction: Jacques Andlauer, Headline&Bodycopy

DA: Vincent Freccia Secteur B, Edy Ceppi Unicom

Photographe: Brian Walker

Léman Bleu

Après la richesse du print (Ringier), la magie de la télévision inspire Headline & Bodycopy ! Avec 170′000 téléspectateurs uniques par semaine et une notoriété frisant les 100%, Léman Bleu fait désormais partie du quotidien de tous les Genevois. Ses programmes se sont étoffés et propose des rendez-vous incontournables qui prennent racine dans la vie et l’actualité du canton du bout du lac. C’est devait devait d’exprimer ce nouveau concept de communication simple et populaire, déclinable à l’infini et qui repeint en bleu des émotions partagées. Les visuels posent un regard tantôt amusé, tantôt complice, mais toujours humain sur la vie et les événements qui font Genève.

Qui a fait quoi ?

Agence : Alternative, Caroline Barbier-Mueller

DA : Remo Zotarelli

Conception-rédaction : Headline & Bodycopy, Jacques Andlauer

À l’Unil, un swap vaut mieux que deux tu l’auras.

Qui n’a jamais rêvé de taguer les murs de son université ? Unicom, le service de communication de l’Unil l’a fait. L’objectif est d’inciter les étudiants du campus à ouvrir gratuitement un compte sur Uniswap, le réseau d’échanges des étudiants de l’Unil. La valeur de chaque bien ne s’exprime plus en francs suisses, mais en swaps. Que vaut un swap ? La valeur admise par l’offreur et le demandeur. Ainsi un vélo pourra s’obtenir pour 100 swaps, une caméra se louer pour 50 swaps la journée, un polycopié ou un livre se vendre pour 20 swaps, etc.  Sur le thème « Pourquoi acheter quand on peut swaper ? » la communication utilise le mot « Swap » qui se substitue à un autre dans une maxime ou un dicton pour le populariser rapidement. Genre « Swap around the clock », si vous voyez ce que je veux dire. Pour tout savoir sur le swap, cliquez ici. Et pour bien voir les images, cliquez dessus.


Qui a fait quoi ?

Client : Unil

Responsables: Philippe Gagnebin responsable de la communication Unicom, Benoît Frund, Vice-Recteur Durabilité et Campus

Conception-rédaction: Jacques Andlauer, Headline & Bodycopy

AD: Edy Ceppi, Unicom.

Avec Somfy, certains ont raison de s’alarmer


Le nouveau système d’alarme Somfy propose le nec plus ultra en la matière. Fort de la réputation et de la notoriété de la marque auprès des distributeurs, Somfy emploie l’humour pour s’imposer sur un marché à la fois très disputé par des acteurs peu connus et offrant de belles perspectives de développement. Pour mieux voir, cliquez sur les images.

Qui a fait quoi ?

Client : Murielle Blanc, Géraldine Versmessen, Somfy SAS

Conception-rédaction : Jacques Andlauer, Headline & Bodycopy

AD : Cécile et Franck Arvin-Bérod, Pepper Studio, Sallanches.

Peut-on se contenter de ce que l’on croit savoir ?

Affronteriez-vous la jungle en tongues ? L’océan avec une bouée de plage? Le désert avec juste 33 cl pour vous hydrater ?  C’est sur le thème du doute que se décline la campagne choisie par l’Unil pour proposer une formation aux étudiants en matière de compétences numériques et informationnelles. En clair, maîtriser les technologies et les sources d’informations, une compétence indispensable à l’ère internet et dans leur « métier d’étudiant ». Ces acquis, engrangés grâce au programme Magellan, demeureront des atouts précieux dans leur vie professionnelle. Pour en savoir plus, c’est ici. Mon intervention : recherche de nom pour le programme et conception-rédaction de la campagne de lancement.

Qui a fait quoi ?

Client : Philippe Gagnebin et Edy Ceppi, Unil Unicom; Iris Buunk et Evelyne Deferr, BCU

Conception-rédaction : Jacques Andlauer, Headline & Bodycopy

AD : Edy Ceppi, Unil Unicom.




Somfy déclare la liberté dans la maison

Révolution dans la maison

Somfy a créé l’événement au salon R+T 2012 en déclarant la liberté dans la maison, grâce à sa nouvelle interface de pilotage domotique TaHoma®. Celle-ci est utilisable depuis chez soi ou à distance, à partir d’une PC, d’une tablette ou d’un smartphone. Pour lire les textes, cliquer sur les images.

Qui a fait quoi ?

Responsables client : Murielle Blanc, Géraldine Versmessen, Somfy SAS

Conception-rédaction : Jacques Andlauer, Headline&Bodycopy

D.A. : Franck et Cécile Arvin-Bérod, Pepper Studio, Sallanches (F).

Le nouveau livre de la marque Somfy

En 2005, Somfy avait donné une nouvelle orientation à sa marque avec la volonté d’être « end-user driven ». Ce travail avait abouti sur une plate-forme de marque et sur la création d’un nouveau logo.


Depuis les attentes et les comportements des consommateurs ont beaucoup évolué. La concurrence est devenue plus vive tant en terme de positionnement prix qu’en termes d’actions marketing de plus en plus orientées vers le consommateur. La crise a également modifiée les manières de consommer… C’est dans ce contexte que s’inscrit le nouveau projet pour la marque Somfy.


Celui-ci s’est articulé autour de trois fascicules qui constituent les trois premiers chapitres du Livre de la marque Somfy. « Communauté » précise le positionnement de la marque, sa promesse et ses valeurs. « Langage » précise les règles d’expression écrite, visuelle et sonore de la marque. « Villages » décrit les principaux marchés de la marque, leurs segments, leurs attentes et les réponses que la marque propose à ses attentes. Ces trois chapitres seront bientôt complétés par un livret sur le nouveau design produits, totalement intégré à l’expression de la promesse de marque.


Chacun des éléments du Livre de la marque Somfy est conçu comme un guide permettant de piloter l’expression de la marque et d’évaluer la cohérence des propositions, tant à l’interne que vis-à-vis des prestataires externes.


Qui a fait quoi ?

Client : Murielle Blanc, Somfy SAS

Rédaction: Jacques Andlauer, Headline & Bodycopy

Design graphique : Cécile et Franck Arvin-Bérod, Pepper Studio, Sallanches.

t®endsetters, toute l’expertise Ringier Romandie

La Suisse romande concentre aujourd’hui tous les signes d’une mutation accélérée. Fort d’une audience globale de plus d’un million de lecteurs et de téléspectateurs, Ringier est un acteur majeur de la commercialisation de marques premium en Romandie.

Le label t®endsetters a été imaginé pour mettre en valeur la qualité de l’offre et l’expertise média de Ringier Romandie. t®endsetters matérialise sa démarche de partenaire clé des décideurs pour optimiser leurs investissements média en Suisse francophone et saisir les opportunités offertes par les changements à l’œuvre. t®endsetters est destiné à se développer comme un véritable outil pour une approche qualitative et sur-mesure du marché romand.

Initiée à l’automne 2010, la réflexion sur ce label s’est poursuivie en collaboration avec la regrettée Mélanie Barret pour aboutir à l’édition d’une première brochure ci-dessous en décembre 2011.


Qui a fait quoi ?

Client : Ringier Romandie, Patrick Zanello et Elba Ferreiro

Stratégie et conception-rédaction: Jacques Andlauer, Headline & Bodycopy; Mélanie Barret, Tasmanie.

Interface agence : Christiane Sonney, Tasmanie

Maquette : Julien Tacussel, Tasmanie